23/08/2005

L'homme de cinquante ans (Guido et Ghislaine)


 


L'homme de cinquante ans
A des nuits d'insomnie,
Il rêve de sa jeunesse
A ses amours perdus
Celles qu'il aurait voulu
Celles qui n'ont jamais su.
Souvent il se surprend
A se dire à voix basse
Si seulement j'avais pu
Mais voilà le temps passe
Le cœur se met en glace
Il espère l'imprévu
Qui sait une inconnue !

Une inconnue
Rencontre inattendue
Un fruit défendu
Deux âmes mises à nues
Elle lui donne un baiser
Pour ne plus douter
Partage avec lui sa chaleur
Redonne vie à son coeur
Elle lui tend une main
Pour le guider en chemin
Saura t il la saisir
L'aimer, la séduire.

Cette femme à ses côtés
Se prend à espérer
D’un amour sans orage
Offert en présage
S’aura-t-il se donner
Et encore plus aimer
Connaître cette ivresse
De rendre des caresses.
Il a cette tendresse
Qu’apportent les années
Mais il garde la faiblesse
De la chambre à coucher.

Elle saura lui apprendre
Qu’aimer c'est le comprendre
Avec ses doutes, ses faiblesses
Son passé qui l'oppresse
Saura t-il résister
A ses yeux, leur clarté
Ou enfin lui avouer
Ses sentiments partagés
Qu'importent sa sagesse, ses années
Elle saura lui insuffler
Assez d'oxygène pour s'aimer
S'aimer d'amour et d'ivresse
Sous le feu des caresses
En toute délicatesse.

Seuls
Dans la chambre à coucher
Leurs corps nus vont se donner...


Ghislaine et Guido
8/09/2004

 

16:18 Écrit par Ghislaine | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonne fête

Écrit par : sylvie | 31/05/2011

Les commentaires sont fermés.