29/11/2007

L'étoile de ton âme (Geronimo et Ghislaine)

14:46 Écrit par Ghislaine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

A tire d'ailes (Ghislaine et Rainbow)

 

 

Je me suis échouée sur une plage d’or
Je me souviens des douces vagues
D’un ciel d’orage j’avais trouvé l’aurore
Du passé j'en oubliais les dagues

J’ai dérivé sur une mer éblouissante
J'ai espéré très fort de doux moments
Le vent m'a porté d’une bise chatoyante
Mon coeur vidé de ressentiments

Ligne d’horizon où le ciel devenait azuré
Ô, candeur bénie et moments de roses
J’ai croisé tes yeux d’une douceur nacrée
J'ai croisé tes yeux et mon coeur implose

L’hiver s’est éteint à la coupe de ton amour
Et j'ai bu de nouveau au goût de l'espérance
De l’ambroisie sous la tendresse et le velours
Hors de moi la tristesse ! Je veux saisir la chance

Si fleurissent de doux instants sur notre paysage
Je veux croire aussi en la sincère amitié
Ne pas croiser la vague déferlante sur notre rivage
Et pouvoir continuer à tendrement t'aimer

Que s’éloigne au loin le grain qui fait frémir
Que revienne l'amour, les tendres envolées
Je ne veux que l’embrun sans gouttes de souffrir
Soyons plus forts que tout, goûtons l'heure rêvée

Si la tempête s’acharne, criant au naufrage !
Levons vite cette ancre et quittons l'irréel
Toutes ces ombres drapées de mauvais présage
Qui ternissent l’amour, gardons-nous notre ciel

D’un balbutiement faisons une symphonie
Qui dissipe les brumes, mélodie de l'espoir
Pour que le soleil demeure et chasse le gris
Soyons de douces vagues et ne cessons d’y croire.

Ghislaine et Jean-François
22/03/2006

13:42 Écrit par Ghislaine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Caresse océane (Ghislaine et Rainbow)

J'ai rêvé d'une plage, sous un ciel bleu d'été
J'ai soufflé mes mots aux coquillages ensoleillés
Les coquillages ont tremblé en vagues de tendresse...
Vers l'océan j'ai tourné mes yeux en caresses

L’océan m'a répondu dans un silence d'or
Tressant des vagues entrelacées en trésor
Approche, viens plus près, entends le bruit de la vie
N'aie pas peur elle te souffle une mélodie

Une mélodie en notes douces, comme une chute d'eau laiteuse
Au sein de laquelle ton âme pourra partir sur une nuée voluptueuse
Entends ton coeur battre à l'unisson de mes rouleaux
Ecoute ton cœur et laisse moi emporter tes maux

Je suis la force douce, qui pousse toujours en avant
Messagère et caresse de vie en vagues d’océan
Je te fais le présent d'un coeur empli de paix...
Pose le sur ton âme, qu’il te parfume de ses secrets

Comme l'envol d'un oiseau plein de force et de joie...
Ton âme libérée pourra s’évader en rosée de soie
Maintenant ferme les yeux, inspire mes embruns...
Dans un souffle irisé de bleu que vibre ton destin

Et si jamais la vie embrume encore ton âme...
Souviens de cette douceur océane jouant la gamme
Je serai toujours là, garde ce souvenir en toi...
Qu’il t’ouvre les portes du bonheur en ciel de joie

Après avoir entendu ces doux mots chuchotés
J’ai parcouru le rivage le cœur riche et apaisé
Comme un goéland je volais dans un ciel sans brume...
Au loin l’océan avait emporté mon chant d’amertume

Ghislaine et Rainbow 8/03/2006

13:40 Écrit par Ghislaine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |